Symptômes

La majorité des pathologies urologiques se manifeste par des symptômes. Ils peuvent être très évocateurs de l’origine urinaire (hématurie) ou au contraire atypiques (douleurs abdominales) et conduire à des examens complémentaires (échographiques, biologiques) pour orienter le médecin vers une cause urinaire.

Le rôle de l’interrogatoire médical qui va décortiquer les éléments sémiologiques de ce symptôme permettra de poser le diagnostic : l’origine, l’intensité, les facteurs déclenchants, l’association à d’autres facteurs cliniques sont les éléments de l’interrogatoire qui précède tout examen clinique.

Parmi les nombreux symptômes urinaires ou reliés à l’appareil urinaire génital masculin, nous en avons décrit 2 parmi les plus fréquents : la colique néphrétique et l’hématurie.