Examens Echographiques

Echographie de l’appareil urinaire

Le principe repose sur la réflexion des ultrasons. Une sonde à la fois émettrice et réceptrice émet un faisceau d’ultrasons dont on enregistre les échos en retour sur un écran. La sonde est composée de rangées d’émetteurs récepteurs juxtaposés, actionnés tour à tour électroniquement. Ceci permet d’obtenir l’image d’organes en mouvement : c’est l’imagerie en temps réel.

Cet examen n’est ni invasif, ni irradiant. Il donne des informations sur la morphologie des organes explorés mais également sur leur structure (solide, liquide, mixte).

 

L’exploration de l’appareil urinaire repose sur une échographie trans abdominale. Elle explore successivement les deux reins et la vessie.

Elle permet la mensuration des reins dans les 3 plans de l’espace, la recherche d’une dilatation des cavités rénales, la présence d’une lésion tumorale liquide (kystique) ou solide (cancer) enfin la présence de lithiases rénales.

Au niveau vésical, elle rend compte du remplissage vésical, de l’épaisseur des parois, de la présence de corps étrangers vésicaux. Elle permet d’apprécier la qualité de la vidange vésicale après miction en mesurant le résidu post mictionnel.

Echographie prostatique

L’analyse de la prostate par voie trans abdominale est abandonnée au profit de l’échographie par voie endo rectale.
Une sonde échographique est introduite par voie anale dans l’ampoule rectale. Elle vient donc au contact direct de la prostate au travers de la paroi rectale.
Elle permet une analyse morphologique de la prostate (taille, poids) mais également des organes adjacents (vésicules séminales, vessie).

L’échoanatomie de la prostate différencie 5 zones dont 3 principales

  • La zone périphérique, partie postérieure de la prostate qui est le siège préférentiel du développement des cancers prostatiques
  • La zone centrale, autour du canal urétral et des canaux génitaux
  • La zone de transition, de chaque côté de l’urètre dans sa partie basse. Elle est le siège du développement de l’adénome prostatique

L’échographie permet également de guider les biopsies prostatiques