Robot Da Vinci

Pratiquée dès les années 1990 par des chirurgiens américains qui opéraient à distance les soldats blessés restés sur le champ de guerre, la chirurgie dite « robot-assistée » est apparue en France il y a 7 ans.

Après cinq années d’utilisation satisfaisante du robot DA VINCI de première génération, VEDICI NANTES se dote du nouveau robot chirurgical récemment commercialisé par la société Intuitive©. Installé au sein du bloc opératoire, le robot DA VINCI doté de quatre bras articulés et piloté par un chirurgien depuis une console 3D, agit comme le prolongement des mains du praticien.

Plusieurs avantages découlent de ce système dans un contexte où le développement des prises en charge ambulatoire devient un enjeu majeur pour les établissements de santé :

  • Sécurisation des pratiques,
  • Simplification des suites opératoires,
  • Diminution des temps de récupération pour les patients.

Initialement acquis pour la chirurgie urologique et gynécologique, le robot DA VINCI a vu progressivement son champ d’utilisation s’étendre à d’autres disciplines. Cette nouvelle technologie est accessible aux médecins de trois cliniques nantaises du groupe Vedici : Polyclinique de l’Atlantique (Saint-Herblain), Clinique Saint-Augustin, Clinique Bretéché (Nantes). Les améliorations apportées dans la nouvelle version et l’engagement croissant de plus en plus de praticiens dans la voie de la chirurgie robot-assistée ont convaincu le groupe Vedici d’investir dans cette technologie de pointe qui préfigure un axe important de la médecine du futur.

« Nous avons fait partie des établissements pionniers qui ont cru dans le potentiel de cette innovation majeure […] Fort des résultats obtenus, tant pour les chirurgiens que pour les patients, nous avons décidé d’investir dans un robot de nouvelle génération, qui restera en permanence à la disposition de nos établissements, sur Nantes et Saint Herblain.» affirme Bernard BENSADOUN, Directeur Général Délégué AHO – PCA Nantes.

Etre acteur de la médecine du futur !

Le nouveau robot DA VINCI partage donc son temps entre la Polyclinique de l’Atlantique, la Clinique Saint-Augustin et la Clinique Bretéché pour la plus grande satisfaction des chirurgiens nantais qui gagnent ainsi en autonomie. Ils peuvent désormais enchaîner les heures de formation, assurer une planification plus souple des interventions, et participer à l’effort d’amélioration des techniques, en partenariat avec le constructeur et d’autres utilisateurs répartis dans le monde.

Des temps d’hospitalisation divisés par deux !

Destinée d’abord à l’urologie (traitement chirurgical des cancers de la prostate et du rein), la plateforme robotique s’est ouverte, avec succès, à la chirurgie gynécologique. D’autres champs d’action de la chirurgie assistée pourront s’étendre vers d’autres disciplines et spécialités : chirurgie digestive, vasculaire, thoracique, ORL, chirurgie rachidienne…

« Avec la chirurgie robotique, nous avons, dans certains cas, réussi à diminuer le temps d’hospitalisation des patients par deux », précise Bernard BENSADOUN.

Témoignage

Très impressionnés par les quatre bras articulés du robot et l’imposante console 3D depuis laquelle le chirurgien dirige l’ensemble de l’opération, certains patients restent totalement ébahis. À l’image d’un patient récemment opéré d’un cancer de la prostate, qui raconte, tout souriant : « Le lendemain de mon opération, au réveil, je ne ressentais aucune douleur. C’était une sensation incroyable. Je n’en revenais pas : la douleur était, pour ainsi dire, quasi-inexistante ! »

LA PRESSE EN PARLE !

Dans les coulisses de la médecine du XXIème siècle, découvrez le robot DA VINCI !