Robot

Le robot Da Vinci est un outil manipulé par un chirurgien pour réaliser des opérations à distance du patient. Il est fabriqué par l’entreprise américaine Intuitiv Sugical, seule société mondiale à commercialiser cet instrument depuis 2003. En avril 2014, près de 3000 robots Da Vinci sont en service dans le monde, dont 79 en France. La quatrième génération de robots Da Vinci est actuellement en cours de commercialisation.

L’utilisation du Da Vinci par un chirurgien apporte plusieurs avantages : une vision en 3 dimensions permettant une juste appréciation de la profondeur du champ opératoire et des mouvements intuitifs à l’aide de ses bras articulés. Enfin, l’abord se fait par plusieurs petites incisions sans ouverture abdominale permettant une récupération plus rapide.

Le robot est composé de 3 parties

Le robot portant les bras articulés

Il comporte 4 bras : 1 qui porte l’optique, 3 qui portent les instruments de travail (pince, ciseaux, porte aiguille). Le robot est amarré aux trocards au cours de l’intervention. Chaque bras possède plusieurs sécurités pour éviter des mouvements anormaux ou des contacts contre les autres bras.

La colonne vidéo

Elle permet la vision en 3 dimensions, grâce à 2 caméras couplées dans l’endoscope. Eventuellement, les interventions peuvent être filmées et enregistrées à ce niveau.

La console

Le chirurgien y est assis pendant l’intervention. Il commande les bras par l’intermédiaire de 2 manettes. Il prend également la commande de la caméra, du changement de l’instrument travailleur, la coagulation par l’intermédiaire de plusieurs pédales.
Les manettes, type joystick, possèdent sept degrés de liberté, contrairement au poignet humain qui n’en possède que trois, ceci permettant une plus grande précision. D’autre part, les tremblements du chirurgien ne sont pas retransmis et plusieurs vitesses de mobilité sont disponibles suivant la précision requise lors du geste opératoire.

Interventions pratiquées avec le robot

Toute intervention délicate réalisée par coeliochirurgie peut être adaptée à la chirurgie robot assistée. Mais certaines indications sont plus fréquentes.

En urologie

C’est la prostatectomie radicale pour cancer, qui est l’intervention la plus pratiquée. 85% des prostatectomies aux USA le sont au robot contre près de 20 % en France.
La cystectomie et la néphrectomie totale ou partielle sont également réalisables. La chirurgie réparatrice de la voie urinaire (réimplantation urétérale et chirurgie de la jonction pyélo urétérale), enfin les interventions visant à traiter les prolapsus féminins sont des indications courantes.

En gynécologie

Aux USA, c’est la spécialité qui réalise le plus d’actes annuels, notamment la chirurgie de l’utérus pour fibrome ou cancer, les pathologies liées à l’endométriose et la chirurgie réparatrice des trompes.

En chirurgie digestive

La chirurgie du colon et des voies biliaires, mais également la chirurgie de l’obésité par réduction du volume gastrique représentent les indications les plus courantes.

En chirurgie vasculaire

La chirurgie réparatrice de certaines artères et anévrysmes est pratiquée.

En chirurgie ORL

La chirurgie du cancer de la base de la langue, presque exclusivement.

Activité du robot à Saint Augustin

Le groupe Vedici a acquis le robot Da Vinci depuis le début 2010. Le robot est partagé à mi temps entre la clinique Sud du Mans et les 3 cliniques du groupe Vedici de Nantes (Saint Augustin, Polyclinique de l’Atlantique et Clinique Brétéché).

Nous utilisons le robot depuis Mai 2010, sur le site de la clinique Saint Augustin, principalement dans les indications de prostatectomie radicale pour cancer de prostate, de cystectomie pour cancer de vessie, de néphrectomie partielle pour tumeur limitée du rein.

Lien Internet : http://www.davincisurgery.com/french