Infection Urinaire

Qu’est ce que l’infection urinaire?

Il s’agit de l’invasion et de la multiplication de germes pathogènes dans les urines qui sont habituellement stériles. Lorsqu’elle touche le rein, on parle d’infection haute (appelée pyélonéphrite), et d’infection basse lorsqu’elle touche la vessie et le canal urétral (appelée cystite).

C’est la première des maladies infectieuses non épidémiques. Plusieurs germes d’origine digestive sont régulièrement en cause : Escherichia Coli, Klebsielles, Proteus, etc.

Les symptômes

On distingue l’infection basse de l’infection haute rénale qui se manifeste par l’association à une température élevée et des douleurs lombaires. Dans tous les cas, les symptômes sont marqués par des brûlures en urinant, des mictions plus fréquentes et souvent impérieuses et des urines nauséabondes. Les urines sont souvent concentrées et parfois accompagnées de sang.

Le bilan complémentaire

Il repose toujours sur la preuve de l’infection par l’ECBU (examen cytobactériologique des urines). L’infection associe une élévation des leucocytes (globules blancs) et la présence d’un germe à l’examen direct ou en culture supérieur à 10 000 éléments par mm3.
En cas d’infection récidivante ou d’infection haute, on réalise une échographie urinaire et une exploration plus complète (scanner, endoscopie) si besoin.

Le traitement

Il repose sur des règles hygiéno diététiques simples par une hyper hydratation et surtout sur le traitement antibiotique adapté aux germes retrouvés. La durée du traitement varie en fonction de l’intensité des symptômes de 1 à 5 jours en cas d’infection simple de 10 à 20 jours en cas d’infection rénale ou de l’homme.
Un traitement anti-inflammatoire et antalgique peut être associé en cas de douleurs importantes.